Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

LES SIX TOUCHERS DE LA TERRE


Nous nous agenouillons en nous inclinant profondément jusqu' à toucher la terre avec le front, les bras pliés, les mains à plat sur le sol, de chaque côté de la tête. Nous faisons le vide dans notre esprit, relâchant tout afin de nous unir avec la terre. Ensuite, nous acceptons tout ce que la terre a à donner, tout ce qui en sort. Sans peur, nous nous abandonnons à notre vraie nature.


LE PREMIER TOUCHER DE LA TERRE

Avec gratitude, je me prosterne devant tous les ancêtres de ma famille génétique remontant dans la nuit des temps. Je vois mon père et ma mère dont le sang, la chair, la vitalité circulent dans mes veines, nourrissant chaque cellule de mon corps. A travers eux, je vois tous mes grands-parents, dont les espoirs, les expériences et la sagesse nous ont été transmis depuis des générations d'ancêtres. Je porte en moi la vie, le sang, l'expérience, la sagesse, la peine et la joie de toutes ces générations. Je pratique pour transformer toute la souffrance et tous les éléments qui ont besoin d'être transformés. J'ouvre mon coeur, ma chair, mes os pour recevoir l'énergie de discernement et d'amour et l'expérience que tous mes ancêtres m'ont transmises. Je vois mes racines dans mon père, ma mère, mes grands-parents et tous mes ancêtres. Je sais que je ne suis que la continuation de cette ligne ancestrale. Je vous en prie, soutenez-moi, protégez-moi, transmettez-moi votre énergie. Je suis consciente que partout ou il y a des enfants et des petits-enfants, il y a aussi des ancêtres. Je sais que les parents aiment toujours leurs enfants et leurs petits-enfants, qu'ils leur apportent leur soutien, même s'ils ne sont pas toujours capables de l'exprimer avec adresse, en raison des difficultés qu'ils ont eux-mêmes rencontrées. Je vois que mes ancêtres ont essayé de bâtir un mode de vie fondé sur la gratitude, la joie, la confiance, le respect et la bonté aimante. En tant que continuation de mes ancêtres, je me prosterne profondément devant eux et laisse leur énergie me pénétrer. Je me tourne vers vous, mes ancêtres pour vous demander votre soutien, votre protection et votre force.

LE DEUXIÈME TOUCHER DE LA TERRE

Avec gratitude, je me prosterne devant toutes les générations d'ancêtres de ma famille spirituelle remontant dans la nuit des temps. Je vois en moi mon maître spirituel, celui qui me guide sur la voie de la compréhension et de l'amour, celui qui m'apprend à respirer, à sourire et à vivre profondément le moment présent. A travers lui, je vois toutes les générations de maîtres, tous les bodhisattva et le Bouddha Shakyamouni, celui qui a commencé ma lignée spirituelle il y a deux mille six cents ans. Je reconnais le Bouddha comme mon maître et mon ancêtre spirituel. Je suis conscient(e) que l'énergie du Bouddha et de toutes les générations de maîtres est en moi et que cette énergie crée en moi, la paix, la joie, la compréhension et la bonté aimante. Je sais que l'énergie du Bouddha a profondément transformé le monde. Sans le Bouddha et tous ces ancêtres spirituels, je ne connaîtrais pas la voie de la pratique qui apporte paix et bonheur dans ma vie, dans la vie de ma famille et dans la société. J'ouvre mon coeur et mon corps à cette énergie de compréhension, d'amour et de protection qui me vient du Bouddha, du Dharma et de la Sangha depuis de nombreuses générations. Je suis la continuation du Bouddha, du Dharma et du Sangha. Je demande à ces ancêtres spirituels de me transmettre cette source infinie d'énergie, de paix, de stabilité, de compréhension et d'amour qui est en eux. Je fais le voeu de pratiquer pour transformer la souffrance qui est en moi et dans le monde entier, et de transmettre leur énergie aux futures générations de pratiquants.

LE TROISIÈME TOUCHER DE LA TERRE

Avec gratitude, je me prosterne devant cette Terre de mon pays et devant tous les ancêtres qui l'ont rendue habitable. Je suis conscient(e) que je n'ai besoin de rien, que je suis protégé(e) et nourri(e) par cette Terre et tous les êtres qui y ont vécu grâce auxquels la vie m'est facile et possible. Je vois Jacques Cartier, Jeanne Mance, René Lévesque, et tous les autres, connus et inconnus. Je vois tous ceux qui ont fait de ce pays une Terre d'asile pour tant de gens de couleurs et d'origines différentes, par leur talent, leur persévérance et leur amour, tous ceux qui ont construit nos routes, nos hôpitaux, nos cathédrales, tous ceux qui ont fait avancer la science et la technologie, tous ceux qui ont lutté pour la liberté et la justice sociale afin de développer la fraternité entre tous les Canadiens. Je sens l'énergie de cette terre pénétrer mon corps et mon âme, me soutenir et m'accepter. Je fais le voeu de cultiver cette énergie et de la transmettre aux générations futures. Je suis déterminé(e) à faire de mon mieux pour transformer la violence et la haine qui sont si profondément ancrées dans la conscience collective de cette société, afin que les générations à venir connaissent la joie et la paix. Que cette Terre de mon pays me protège et me soutienne.

LE QUATRIÈME TOUCHER DE LA TERRE

Avec gratitude et compassion, je me prosterne devant tous ceux que j'aime et leur transmets mon énergie. Toute l'énergie que je viens de recevoir, je la transmets à mon père, à ma mère, à tous ceux que j'aime, à tous ceux qui ont souffert et se sont fait du souci à cause de moi et pour moi. Je sais que je n'ai pas toujours été suffisamment attentif(ve) dans ma vie quotidienne. Je sais aussi que tous ceux qui m'aiment ont eu aussi leurs problèmes. Ils ont souffert car ils n'ont pas eu la chance de vivre dans un milieu qui les encourage et les aide à s'épanouir pleinement. Je transmets mon énergie à ma mère, à mon père, à mes frères et à mes soeurs, à tous ceux que j'aime, mon mari, ma femme, ma fille et mon fils, à tous ceux qui me sont proches et remplacent un peu ma famille si je n'en ai plus. Je leur transmets mon énergie afin de soulager leur peine, afin qu'ils puissent sourire et ressentir la joie d'être vivants. Je veux leur santé et leur bonheur. Je n'éprouve plus aucun ressentiment à leur égard. Je prie tous les ancêtres de mes familles génétique et spirituelle de leur envoyer leur énergie afin de les protéger et de les soutenir. Je sais que je ne suis pas séparé(e) d'eux. Je suis un(e) avec ceux que j'aime.

LE CINQUIÈME TOUCHER DE LA TERRE

Avec compréhension et compassion, je me prosterne en signe de réconciliation devant tous ceux qui m'ont fait souffrir. J'ouvre mon coeur et j'envoie mon énergie d'amour et de compréhension à tous ceux qui m'ont fait du mal, à tous ceux qui ont détruit ma vie et celle de ceux que j'aime. Je sais maintenant que ces personnes ont elles-mêmes beaucoup souffert et que leur coeur est plein d'affliction, de colère et de haine. Je sais que quiconque souffre ainsi fera souffrir les autres. Je sais que ces personnes n'ont certainement pas eu la chance d'être aimées. La vie et la société ne les ont pas épargnées. Elles ont été maltraitées et abusées. Elles n'ont pas eu la chance d'être guidées dans la voie de la pleine conscience. Elles ont des perceptions erronées sur la vie,sur moi et sur elles-mêmes. Elles m'ont causé du tort ainsi qu' à ceux qui nous sont chers. Je prie les ancêtres de mes familles génétique et spirituelle d'envoyer l'énergie d'amour et de protection à ces personnes qui m'ont fait souffrir, afin que leur coeur puisse recevoir le nectar de l'amour et s'épanouir comme une fleur. Je prie pour qu'elles puissent se transformer et connaître la joie de vivre, afin qu'elles cessent de se faire du mal et de faire du mal aux autres. Je suis conscient(e) de leur souffrance et ne veux plus nourrir de sentiments de haine ou de colère à leur égard. Je veux qu'elles ne souffrent plus. Je leur envoie toute mon énergie d'amour et de compréhension et demande à mes ancêtres de les aider.

LE SIXIÈME TOUCHER DE LA TERRE

Avec gratitude et compassion, je me prosterne devant les ancêtres de ma religion d'origine. Je me revois enfant, à l'église, ou à la synagogue, attendant un sermon ou une cérémonie - Yom Kippour, la sainte communion... Je revois le prêtre, le pasteur, le rabbin et les membres de ma congrégation. Je me souviens comme j'avais du mal à faire des choses que je ne comprenais pas ou que je ne voulais pas faire.Je sais que la communication était difficile et je n'ai pas reçu beaucoup de joie ou de nourriture lors de ces offices. Je me sentais impatient. En raison du manque de communication et de compréhension entre ma famille spirituelle et moi-même, j'ai quitté mon prêtre, mon rabbin, mon pasteur, ma synagogue, mon église. J'ai perdu le contact avec mes ancêtres spirituels. Maintenant, je sais qu'il y a des trésors dans ma tradition spirituelle et que cette dernière a beaucoup contribué à la stabilité, à la joie et à la paix de mes ancêtres, ceci pendant des générations. Je sais que ceux qui pratiquent ma tradition spirituelle n'ont pas su me la transmettre, nous la transmettre. Je veux y revenir et redécouvrir les grandes valeurs spirituelles qu'elle contient, afin de m'en nourrir et de nourrir mes enfants et leurs enfants. Je veux rétablir le contact avec mes anciens ancêtres spirituels et permettre à leur énergie de circuler librement en moi. Je vois Moise, Jésus et tous les autres. Je reconnais tous ceux qui ont enseigné dans cette tradition comme mes ancêtres spirituels et je m'incline devant eux, ici et maintenant.


Source: Message reçue de Davynah....www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs