Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Humilité

Une personne humble s’efforcera d’écouter et d’accepter les autres. Plus elle acceptera les autres, plus elle sera tenue en grande estime, et plus elle sera écoutée. Un mot prononcé avec humilité a plus de sens que mille autres.

L'humilité se rencontre au fond d’un vaste océan aux eaux calmes où se trouve également l’estime de soi. Au début, plonger dans l’océan, c’est comme voyager dans une zone obscure et inconnue. Mais, de même qu’une exploration peut conduire à découvrir des trésors enfouis, celui qui explore son monde intérieur trouvera des joyaux ensevelis dans les profondeurs de son être. Et le joyau le plus profondément enseveli, le plus resplendissant, celui qui donne le plus de lumière, c’est l’humilité. A l’heure la plus sombre, ses rayons transpercent l’obscurité. Elle dissipe la peur et l’insécurité, et donne accès à des vérités universelles.

Etre un "gardien"

Etre humble, c’est accepter les lois naturelles qu’on ne peut contrôler. Tout ce que nous avons nous est légué, des corps dans lesquels nous sommes nés à nos possessions les plus chères. Utiliser à bon escient et avec bienveillance les diverses ressources mises à notre disposition devient donc un impératif moral. La conscience d’être le "gardien" de telles ressources illimitées et éternelles éveille au plus profond de l’être la réalisation que tout ce dont il a hérité à sa naissance devra être abandonné au moment de sa mort. Ce qui accompagne l’individu dans la mort est l’empreinte laissée dans l’âme par la façon dont ces ressources auront été utilisées ainsi que la sagesse d’avoir vécu comme un "gardien", un dépositaire.

La conscience d’être un "gardien" renforce l’estime de soi et rehausse la valeur des diverses rencontres qui jalonnent la vie. Cette attitude conduit à une réflexion silencieuse et incite à porter sur la vie un regard différent. La conscience d’être un "gardien" pousse l’individu à reconsidérer sa relation avec lui-même et avec le reste du monde.

Eliminer la conscience du "je" et du "à moi"

Etre humble, c’est lâcher prise et laisser faire les choses. La pierre d’achoppement réside dans la conscience des " je " et des " à moi ", et dans l’identification à un rôle, à une attitude, à une personne, à une idée ou même à son propre corps. Inévitablement, une telle conscience fait perdre ce qui est essentiel : les valeurs universelles qui donnent à la vie tout son sens. L’humilité efface l’identification, la possessivité et la vision étroite qui créent des frontières physiques, intellectuelles et émotionnelles. L’ego détruit l’estime de soi et dresse des murs d’arrogance et d’orgueil, qui tiennent les autres à distance. L’humilité comble les fissures pour permettre des avancées décisives. Equilibrer humilité et respect de soi est un gage de succès.

L’ego s’efface devant l’humilité, car on s’efface généralement devant celui qui s’incline en premier. L’humilité est donc un signe de grandeur. L’humilité rend digne de confiance et capable de s’adapter. Devenir humble permet de grandir dans le coeur de chacun. L’humilité est la méthode facile pour gagner les bons souhaits de tous. Une personne incarnant l’humilité s’efforcera d’écouter les autres et de les accepter. Plus elle acceptera les autres, plus elle sera tenue en grande estime, et plus elle sera écoutée. L’humilité rend l’être automatiquement digne de louange.

Un appel à servir

On ne peut apporter de bénéfice au monde sans humilité. Plus l’humilité est grande, plus l’aide qu’on peut apporter au monde l’est aussi. Ce service nécessite : 1) de se considérer soi-même comme un "gardien" ou un instrument, et 2) de faire le premier pas pour accepter les autres.

Une personne humble peut se rendre utile dans tous les milieux, même s’il s’agit de sphères qu’elle ne connaît pas ou dans lesquelles elle se sent a priori mal à l’aise. L’humilité colore l’attitude, le regard, les paroles et les relations de celui qui l’exerce. Une personne humble ne dit pas : “Ce n’était pas ce que je voulais dire, pourtant les mots m’ont échappé”. Au contraire, son attitude est en plein accord avec sa disposition d’esprit et avec ses paroles qui, elles-mêmes, assurent la qualité de ses relations. La seule présence d’une personne humble exerce une influence sur l’atmosphère, en la rendant agréable, cordiale et harmonieuse. Ses paroles sont appropriées et puissantes, prononcées sur un ton courtois. Une personne humble peut effacer la colère de quelqu’un en quelques mots. Un mot prononcé avec humilité a plus de sens que mille autres.

Par-delà les flots des relations humaines, l’humilité est le phare qui nous montre la voie. Pour reconnaître ses signaux, l’écran de l’esprit doit être clair. L’humilité confère la faculté de percevoir les situations, d’identifier les obstacles ainsi que leurs causes, et de rester silencieux. Exprimer une opinion avec humilité implique un esprit ouvert, qui reconnaît ses qualités, ses forces et sa sensibilité, ainsi que celles des autres.

De même que la faculté d’être "gardien", l’humilité influence notre relation avec la nature et nous oblige à ne pas tricher avec les lois naturelles. La nature, tel un cordon ombilical, nous relie à la vie. Laisser l’environnement naturel être altéré, c’est mettre en péril la famille humaine tout entière. Etre humble, c’est rendre naturels son comportement personnel et ses relations ainsi que tout autre domaine du développement humain. Sans humilité, il ne peut y avoir de société digne de ce nom, ni de générosité au service de l’humanité.


“Dans une heure sombre de notre siècle, durant les dernières convulsions de la plus sanglante tragédie de l’histoire de l’humanité, nous vîmes une lumière briller sur San Francisco. Quand nous devînmes Membres des Nations Unies, nous résolûmes tous, en notre âme et conscience, de nourrir cette flamme, de la maintenir et de répandre les idéaux qu’elle inspire.”
Monsieur Amintore Fanfani,
Président de la Vingtième session de l’Assemblée générale des Nations Unies,
Septembre, 1965

Source: http://www.livingvalues.net...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs