Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

La vie sexuelle des chics types

 

Remémorez-vous tout ce qui a dit sur les chics types : leur manque de confiance en soi, leur propension au sacrifice de soi, leur difficulté à dire non, leur crainte des conflits, leur quête de l'approbation des autres, leurs peurs, leurs angoisses, leur envie de tout maîtriser, leur difficulté à recevoir, la perte de leur masculinité. Mettez ça dans un grand sac, secouez et vous aurez un aperçu de la vie sexuelle des chics types.

Les problèmes les plus souvent rencontrés sont les suivants :

  • La frustration : généralement leur partenaire (les femmes en général) paraît indisponible et/ou inhibée. Elle ne veut pas faire l'amour autant qu'ils le voudraient.
  • La nécessité de se contenter d'une vie sexuelle tout à fait insatisfaisante : Persuadés que c'est mieux que rien, les chics types s'accommodent de relations sexuelles médiocres.
  • Les troubles de la sexualité : En général, cela prend la forme d'une incapacité à maintenir ou à atteindre une érection, ou encore l'éjaculation précoce.
  • La répression de toute vie sexuelle : Certains chics types affirment porter peu ou pas d'intérêt à la sexualité. Néanmoins, dans l'intimité ils se livrent souvent à une forme d'activité sexuelle dont ils ne veulent pas faire état en public.
  • Une sexualité compulsive : Cela va de la masturbation compulsive à l'addiction à la pornographie, en passant par des liaisons extraconjugales, le cybersexe, les peep-shows, ou encore la prostitution.

Tous ces éléments créent chez le chic type, une sexualité insatisfaisante ou inexistante.
Bien qu'ils rejettent souvent la faute sur leur partenaire, ils se sont eux-mêmes les artisans de leurs insatisfactions sexuelles.

Quelques mots sur la pornographie et l'addiction sexuelle

Il existe plusieurs sites traitant de l'addiction sexuelle et de l'addiction à la pornographie :
http://www.orroz.net
http://www.dependance-sexuelle.info/

Pour faire évoluer la dynamique, les chics types peuvent pratiquer ce que l'auteur appelle "la masturbation saine". C'est un processus sans but, ni destination. L'important est d'apprendre à faire du bien sans avoir besoin de substituts. Il n'a pas besoin de stimulations extérieures telles que la pornographie ou les fantasmes. Il s'agit d'être attentif à ce qui fait du bien et d'accepter qu'on est le seul responsable de la satisfaction de sa vie sexuelle.

Au début les chics types sont souvent mal à l'aise avec l'idée de masturbation saine. Ils associent en général la masturbation à un profond sentiment de honte, et beaucoup se battent pour tenter de lutter contre leur tendance à la masturbation compulsive. Ils ont peur de sombrer en s'accordant la moindre gratification.

Pourtant apprendre à se donner du plaisir sans avoir recours à la pornographie ou aux fantasmes permet de ne pas tomber dans la compulsion obsessionnelle. De plus, faire part de cette activité à des hommes qui ne les jugeront pas permet de diminuer la honte qu'ils y associent.

Une masturbation saine permet aux chics types de contribuer à faire disparaître la honte qui y associée, ainsi que d'assumer la responsabilité de ses propres besoins sexuels et de son plaisir.


Méthode de masturbation saine


Se réserver une plage de temps libre pendant laquelle vous pratiquerez la masturbation saine. Choisir un endroit où personne ne Vous dérangera. Entraînez vous en vous regardant et en vous touchant sans avoir recours à la pornographie ou aux fantasmes. Prêter attention à ce que vous ressentez lors d'une activité sexuelle sans objectif et sans avoir d’idée en tête (comme par exemple celle d’atteindre l’orgasme). Notez également si vous avez tendance à distraire votre attention de ce que vous éprouvez (en vous laissant aller à des fantasmes, en vous mettant à fixer des buts, de penser à autre chose, en ne ressentant rien sur le plan physique). Soyez le spectateur de ces expériences et utilisez les informations que vous retirez comme indicateurs de votre honte et de votre peur.


Autre méthode, tirée du site www.orroz.net (http://www.orroz.net/rechute.htm) destinée à réduire la tension sexuelle :

Commencez par effectuer cet exercice, tiré du livre "Cultivez l'énergie sexuelle masculine" de Mantak Chia (Tredaniel) destiné à faire baisser la pression emmagasinée au niveau du pénis:

En position debout, fermez les yeux et concentrez-vous sur vos pieds: recroquevillez et serrez les orteils comme s'ils étaient les serres d'un aigle. Puis contractez également les fesses et les muscles du périnée (situé entre l'anus et le sexe). Ensuite serrez les poings comme si vous étiez en colère (et vous l'êtes en fait, contre vous!). Puis contractez les muscles des épaules et serrez les dents en inspirant très puissamment et longuement. Quand vous êtes à bout de souffle, relâchez tout...

Vous constaterez, si vous le faites correctement au moins trois fois de suite, que cet exercice fait notablement baisser la tension et l'envie sexuelle. Ensuite, vous pouvez effectuer une relaxation :

Allongez-vous, décontractez-vous et faites une bonne dizaine de respirations en inspirant profondément par le nez et en expirant par la bouche. Lorsque vous expirez, visualisez toutes vos tensions et toutes vos pensées sexuelles qui sortent de votre bouche...

Et à la place, visualisez une image de la Nature (cascade, ruisseau, lac de montagne)...

Au bout de quelques minutes, vous sentirez le calme revenir en vous, vos pensées vont devenir plus claires et vos obsessions s'évanouiront petit à petit. 


Source: http://www.tropgentilpouretreheureux.com...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs