Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Le petit ruban rose

 

Un bel homme d'un certain âge entra tranquillement dans un café et
s'asseya à une table. Avant qu'il n'ait passé sa commande,
il ne put s'empêcher de remarquer un groupe de jeunes hommes à la table voisine.
C'était évident : ils s'amusaient à ses dépends,
il se rappela qu'il portait un petit ruban rose sur le revers de son costume,
rapidement il se rendit compte du sujet de la plaisanterie.

 

L'homme considéra la réaction comme de l'ignorance.

 

Il regarda un des hommes, plaça sa main sous le ruban
et demanda gentiment, "c'est ce ruban qui vous fait rire?"
Les hommes commencèrent à rire très fort.
L'homme à qui il s'était adressé lui répondit, étouffant de rire,
"hé, Monsieur désolé, mais nous étions en train d'observer la façon
dont votre joli petit ruban se marie bien avec votre veste bleue!"
L'homme d'un certain âge fit calmement un signe au jeune homme
et l'invita à s'asseoir à sa table.
Inconfortable, le type se sentit obligé d'accepter,
sans vraiment savoir pourquoi.

D'une voix douce, l'homme dit,
"je porte ce ruban pour sensibiliser les gens sur le cancer de sein.
Je le porte à la mémoire de ma mère."
OH ! , Monsieur, désolé. Elle est morte du cancer du sein?"
"Non, elle ne l'est pas. Elle est vivante et en bonne santé.
Mais ses seins m'ont nourri quand j'étais enfant,
et ils étaient un endroit de doux repos pour ma tête quand j'étais effrayé ou seul.
Je suis très reconnaissant pour les seins de ma mère, et sa santé."
"Hum ! ," répondit l'étranger, "ouais ! "
"et je porte ce ruban pour honorer mon épouse," et il continua.
"et elle est bien, aussi?", demanda l'autre homme,
"OH ! , oui. Elle est très bien.
Ses seins ont été une grande source de plaisir affectueux pour nous deux,
et avec, elle a nourri notre fille il y a 23 ans.
Je suis reconnaissant pour les seins de mon épouse, et pour sa santé."
"Heu! Et je devine qu'il honore votre fille, aussi?"
"Non. Il est trop tard pour honorer ma fille.

Ma fille est morte du cancer du sein il y a un mois.
Elle a pensé qu'elle était trop jeune pour avoir le cancer du sein,
quand elle a accidentellement remarqué une petite bosse, elle l'a ignoré.
Elle a pensé que puisque ce n'était pas douloureux,
ce ne devait pas être inquiétant."
Secoué et honteux, l'étranger répondit,
"OH ! , Monsieur, je suis tellement désolé."
"Donc, à la mémoire de ma fille, aussi, je porte fièrement ce petit ruban,
qui me donne l'occasion d'éclairer d'autres personnes.
Maintenant, allez à la maison et parlez en à votre épouse et à vos filles,
à votre mère et à vos amies.

Alors, l'homme sortit de sa poche un petit ruban rose et le lui remis.
Le type le regarda, souleva lentement la tête et lui demanda,
"pouvez vous m'aider à le placer ?"

 

Octobre est le mois de prise de conscience du cancer du sein.
Faites les examens individuels régulièrement
et ayez des mammographies annuellement
si vous êtes une femme au-dessus de de 40 ans
et encouragez les femmes que vous aimez à faire de même.


Source: Anonyme...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs