Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Mon nom est Sarah

 

Mon nom est Sarah
J'ai 3 ans
Mes yeux sont enflés
Je ne peux pas voir,
Je dois être bête
Je dois être méchante
Quoi d'autre aurait pu mettre mon père dans un tel état?
Je souhaiterais être meilleure
Je souhaiterais être moins moche
Peut-être que ma mère voudrait toujours me faire des câlins?

Je ne peux pas parler
Je ne peux pas faire de bêtises
Sinon je suis enfermée toute la journée.
Quand je me réveille je suis toute seule
La maison est noire
Mes parents ne sont pas chez moi.
Quand ma mère vient
J'essaye d'être gentille,
sinon j'aurais peut-être un coup de fouet ce soir.


Ne fais pas de bruit!
Je viens juste d'entendre une voiture
mon père revient du bar de Charlie.
Je l'entends jurer
Il m'appelle
Je me sers contre le mur.
J'essaye de me cacher de ses yeux démoniaques
J'ai tellement peur maintenant
Je commence à pleurer.

Il me trouve en train de pleurer
Il me lance des mots méchants
Il dit que c'est de ma faute s'il souffre au travail.
Il me claque, me tape et me crie dessus encore plus,
je me libère enfin et je cours jusqu'à la porte.

Il l'a déjà fermé
Je me mets en boule
Il me prend et me lance contre le mur.
Je tombe par terre avec mes os presque cassés
et ma journée continue avec des méchancetés dites...Je suis désolé!",
je crie mais c'est déjà beaucoup trop tard
Son visage a tourné en une haine inimaginable.

Le mal et les blessures encore et encore
Mon dieu s'il te plait, aie pitié!
fais que ca s'arrête s'il te plait!
et enfin il arrête et va vers la porte,
pendant que je suis allongée,
immobile par terre.
Mon nom est Sarah
J'ai 3 ans
ce soir mon père m'a tuée.

Il existe des millions d'enfants qui comme Sarah se font tués.
Et tu peux les aider en envoyant ce texte
reconnaître que ces choses arrivent,
et que des gens comme le père de Sarah vivent dans notre société.

Fais suivre ce texte - si tu es contre l'abus des enfants


Source: Anonyme...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs