Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

Les 10 règles d'une bonne chicane

Quelques règles pour maîtriser l'art de la dispute…constructive!


Selon une étude de l'Université Laval, les femmes ont des comportements verbaux et non-verbaux négatifs et l'homme répond en fuyant la discussion. Ce comportement augmentant la frustration de la femme, la tension ne connaît alors plus de répit. La chicane, inéluctable et même essentielle au bon fonctionnement d'un couple, mérite donc d'être bien maîtrisée.


« Dans 96% des cas, on peut prévoir l’issue d’une chicane dans les trois premières minutes d’une conversation ! »

 

Quelques règles pour devenir une querelleuse «professionnelle»:

 

1. Choisir le bon moment et les «armes»: ce n'est pas vraiment une bonne idée de lancer une discussion cinq minutes avant d'aller travailler! Évitons de lâcher…des bombes atomiques!

2. Identifier clairement le sujet de la querelle: ne pas miser sur de vieilles rancœurs et parler plutôt du problème qui est d'actualité.

3. Partir de soi: il faut parler de ses sentiments et non lui faire son procès.

4. Cerner nos besoins et les exprimer: il nous comprendra davantage que si on débute en exigeant des comportements pour combler nos besoins.

5. Exprimer clairement l'intensité de notre émotion, plutôt que de chercher à le blesser.

6. Rester en contact avec ses émotions pendant l'échange plutôt que de se durcir.

7. S'entendre sur ce qui est important pour chacun des deux: éviter de surenchérir sur ce que l'on ressent et minimiser ses sentiments à lui.

8. Écouter son point de vue: on en profite quand il a des choses à dire!

9. Ne pas miser sur sa vulnérabilité: il ne faut pas le voir comme un «ennemi à écraser». Sinon, la confiance en prend un coup.

10. Ne pas traîner la querelle en longueur: Il faut se coucher satisfaite et, pourquoi pas, en profiter pour se réconcilier…


Source: Chantal Guy....www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs