Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

L'épis de Maïs

 

Légende Abénakise

Selon une très vieille légende racontée par nos aînés,
le peuple abénakis fut, dans un temps très lointain,
frappé d'une terrible famine qui apporta la mort et la désolation au sein de la nation.

Même si le peuple abénakis allait péniblement d'un territoire à un autre,
la nourriture demeurait introuvable.
Des hommes, des femmes et des enfants, parfois même des familles complètes
moururent de cette famine cruelle.
Il fallait absolument trouver une solution pour sauver le peuple d'une mort totale.

Un jour, un homme d'une grande faiblesse, gisant au pied d'un arbre,
eut soudainement une vision dans laquelle le Créateur lui expliqua
que lui seul pouvait sauver son peuple au prix très grand sacrifice.
Ce sacrifice était la vie de sa femme en échange de la survie de son peuple.
L'homme était partagé entre le désespoir le plus total et la confiance qu'il avait en son Créateur.
L'homme mit alors fin aux jours de sa femme et l'enterra sur le champ.
Comme le créateur le lui avait clairement spécifié,
il laissa sortir de terre l'abondante chevelure de la morte.
Dès la saison suivante, la terre fut d'une générosité extrême
et elle offrit aux Abénakis du maïs en abondance. Notre peuple était sauvé.
C'est pour cette raison que l'on retrouve sur les épis de maïs
quelques cheveux dorés pour nous rappeler le sacrifice
de la vie d'une femme pour la survie de sa communauté.


Source: Légende Abénakise...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs