Pensez à conserver la source de votre texte et
merci de donner la référence de notre site web aux personnes que vous connaissez.

LA SAINT-MICHEL, L'AUTRE PÂQUES


La Saint-Michel, c'est un moment de grande réjouissance.

C'est le moment de la victoire de la vie sur la mort. C'est l'autre pendant de Pâques.
Et tout comme la Pâques, la Saint-Michel parle de transmutations,
parle de transformations et de passages.

La Saint-Michel, c'est un moment privilégié de retour à son essence.
La Saint-Michel, c'est un mouvement de recueillement.
La Saint-Michel, c'est lorsqu'après s'être récolté et avoir recueilli toutes les parcelles disséminées aux quatre vents, l'être rassemble toutes ses forces et son courage pour rechoisir la vie et opter pour la nouvelle étape.
La Saint-Michel solde l'accélération et marque le changement de mouvement,
le changement de rythme, le retour au silence, le retour à l'introspection.

La Saint-Michel est Action de Grâces.

La Saint-Michel est redécouverte de la matière subtile qui a survécu à l'expansion de l'été. C'est la flamme de la Saint-Jean qui ne s'est pas complètement consumée et qui a été préservée. C'est la flamme cachée qui doit être retrouvée, réanimée, réchauffée, et qui devra brûler jusqu'au prochain été. C'est la vie contenue dans la matière.
C'est la vie contenue dans l'aliment.
C'est la vie cachée de la terre.
C'est la lumière intime au cœur de la cellule, c'est le souffle divin.

La Saint-Michel, c'est la victoire de l'esprit sur la matière.
Une victoire qui n'écrase pas, une victoire qui ne nie pas la beauté de l'adversaire,
une victoire qui reconnaît, qui naît dans la réconciliation.

La Saint-Michel, c'est le temps que vivent les humains, c'est l'ère nouvelle.
L'ère des grands vents et des grandes tempêtes,
l'ère de la flamme qui survit à tous les changements.
La Saint-Michel c'est le moment où l'énergie solaire œuvre le plus fortement sur la terre.
Et pourtant, ce n'est pas le moment le plus chaud.
Ce n'est pas le moment du plus grand rapprochement de la lumière.
Mais ce qu'il faut d'énergie pour atteindre le cœur de l'humain à ce moment-là.
Ce qu'il faut d'amour pour animer les flammes
quand elles se sont beaucoup données et qu'il n'en reste plus rien. Renaître de ses cendres.

La Saint-Michel, c'est l'amour qui survit à la vie.

La Saint-Michel, c'est l'espérance de la vie en abondance
malgré la connaissance de l'hiver qui vient. C'est la foi en soi.
C'est de savoir qu'on pourra abriter l'espérance.

La Saint-Michel, c'est la vision qui s'éveille de la veille et de l'éveil.

 

Source: Extrait du cahier "Automne" de la formation en herboristerie HerbArt, offerte par l'Herbothèque...www.lespasseurs.com



Retourner aux Textes à Méditer

Tous droits réservés pour tous pays Copyright © les Passeurs